Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thérapie et développement personnel

Thérapie et développement personnel

Sophro-Analyse, Sophrologie et Hypnose


LE DEUIL

Publié par Sylvie SALIGNAC sur 22 Novembre 2015, 20:30pm

LE DEUIL

Définition : « Le deuil est une étape qui suit la disparition d'une personne. Il se caractérise par un sentiment de tristesse et une souffrance face à la perte de l'être décédé. Le deuil se décompose généralement en plusieurs phases » (Source : santé-médecine).

Par extension métaphorique, le terme de deuil est aujourd’hui utilisé pour l’ensemble des pertes ayant une valeur significative pour l’individu « endeuillé » : la perte d’un emploi, la fin d’une relation amicale ou amoureuse, la perte d’un animal de compagnie, etc…

Nous ne réagissons pas de la même manière face à ces pertes. En effet, ce qui va mettre en route le processus de deuil est l’intensité de la relation avec la personne disparue, comme la charge émotionnelle investie dans ce qui vient de disparaître (emploi, relation, etc…). Plus profond est le lien (qu’il soit positif ou négatif), plus intense est le processus de deuil.

Ces phases sont :

1 : Le choc è En perte de contact avec la réalité, l’individu est sidéré.

2 : La phase de fuite ou de recherche è La fuite de la douleur permet à l’individu d’éviter de se sentir submergé; Se sentant dépossédé de l’être aimé, l’individu recherche autour de soi les habitudes de l’autre qui ornaient sa vie.

3 : La destructuration ou dépression relationnelle è Phase fortement douloureuse car l’individu prend conscience de la réalité de la perte et se sent d’autant plus incompris que l’entourage a généralement reprit son rythme quotidien

4 : La restructuration è Dernière phase, la restructuration est l’acceptation et l’intégration de la perte.

Nous nous construisons tout au long de notre vie avec nos expériences, qu’elles soient positives ou négatives, et avec les personnes qui nous entourent. Même si la relation est coupée du fait de la perte, nous gardons en nous l’empreinte du passage dans notre vie de cet être cher disparu. L’intégration de cette perte se résume donc par le renoncement au lien dit « extérieur » pour établir une relation dite « intérieure ».

Faire le deuil d’un être cher n’est donc pas de l’oublier, mais simplement d’accepter de vivre dans une autre forme de relation avec le défunt.

Faire le deuil d’une relation amoureuse, de la perte d’un emploi, d’un animal de compagnie, est aussi d’apprendre à vivre sans, tout en étant enrichi de notre expérience de vie.

En savoir plus sur Sylvie SALIGNAC: http://www.aurealis-sa.com/

<a href="http://www.hannuaire.fr/" title="Annuaire référencement gratuit"><img src="http://www.hannuaire.fr/i/orange.png" alt="Annuaire web" style="border:0"/></a>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents